.jpg
eidolons

« I met a seer,
Passing the hues and objects of the world,
The fields of art and learning, pleasure, sense,
To glean eidolons.

 

Put in thy chants said he,
No more the puzzling hour nor day, nor segments, parts, put in,
Put first before the rest as light for all and entrance-song of all,
That of eidolons. [...] »

 

Walt Whitman

« J'ai vu un voyant,

Qui examinait les teintes les objets de l'univers,

Les champs de l'art, du savoir, du plaisir, des sens,

Et cueillait l'eidolon.

 

Place dans tes chants, me dit il,

Non plus l'heure troublante ni le jour, segments, parcelles incluses en lui.

Place d'abord dans ton chant comme lumière absolue,

comme chant d'enchantement absolu

La lumière des eidolons. [...] »

 

Walt Whitman

Eidolon vient du grec ancien et signifie simulacre, fantôme, image.

C'est une illusion visuelle, un double fantomatique d'une certaine réalité.

Les photographies sont réalisées avec des pellicules périmées. Comme dans le

poème de Walt Whitman, je ne cherche pas à documenter la réalité mais j'essaye

de saisir les vibrations fugaces et magiques provenant du monde qui m'entoure.

L'utilisation des films périmées me permet d'introduire des éléments de hasard,

de surprise et de fragilité. Avec ce travail, je veux convoquer les émotions

d'évanescence, de magie et l'aspect éphémère des moments simples de la vie.

1/27