top of page
.jpg
eidolons

« I met a seer,
Passing the hues and objects of the world,
The fields of art and learning, pleasure, sense,
To glean eidolons.

 

Put in thy chants said he,
No more the puzzling hour nor day, nor segments, parts, put in,
Put first before the rest as light for all and entrance-song of all,
That of eidolons. [...] »

 

Walt Whitman

« J'ai vu un voyant,

Qui examinait les teintes les objets de l'univers,

Les champs de l'art, du savoir, du plaisir, des sens,

Et cueillait l'eidolon.

 

Place dans tes chants, me dit il,

Non plus l'heure troublante ni le jour, segments, parcelles incluses en lui.

Place d'abord dans ton chant comme lumière absolue,

comme chant d'enchantement absolu

La lumière des eidolons. [...] »

 

Walt Whitman

Eidolon vient du grec ancien et signifie simulacre, fantôme, image. C'est une illusion visuelle, un double fantomatique d'une certaine réalité. Avec cette série de photographies, je souhaite interroger ce qu'est être voyant. Nous percevons chacun le monde qui nous entoure avec une vision singulière. La mienne l'est aussi, notamment du fait de troubles qui perturbent ma vision. Dans ce travail, j'ai utilisé des pellicules périmées qui ont une altération intrinsèque. Je souhaite que la pellicule soit comme mes yeux, fragile et imprévisible. Ainsi, grâce à l'appareil photo et à la chimie, je deviens voyante autrement. Suivant les conseils du voyant dans le poème de Walt Whitman, je ne cherche donc pas à rendre compte de la réalité, mais j'essaye de cueillir les vibrations fugaces et magiques provenant des teintes et des objets de l'univers. En travaillant sur le regard, je veux convoquer les émotions d'évanescence, de magie et l'aspect éphémère de nos visions.

1/26

À paraître en 2023 chez Arnaud Bizalion Éditeur, Arles

To be published in 2023 by Arnaud Bizalion Éditeur, Arles

EIDOLONS_COUV_SITE_170X225_page-0001.jpg
bottom of page